Aller au contenu
accueil » La rubrique du mois » Impact concret de la Science

Impact concret de la Science

Sciences

vision pour voir plus loin

Grâce à Emile Coué, pharmacien-psychologue français, la visualisation a été utilisée comme méthode de conditionnement mental pour modifier des croyances limitantes : la méthode «Coué» ne consistait pas seulement à répéter «Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux», mais elle développa progressivement une méthode de guérison par l’autosuggestion.

« L’insomniaque veut dormir comme l’alcoolique veut quitter son état, cette volonté ne suffit pas. Il ne s’agit pas de vouloir guérir, mais de s’imaginer guéri ».
-E.Coué-

En comprenant que les croyances profondes d’un individu peuvent influencer son état de santé, il étudia les effets que la pensée peut exercer sur un individu au niveau biologique. Cette méthode influencera plus tard de nouvelles approches en sciences cognitives  comme la sophrologie ou la P.N.L. Dans le domaine thérapeutique, la visualisation peut ainsi modifier un comportement lié au stress, par exemple. Elle est utilisée en complément de traitements médicaux pour soigner des malaises ou des maladies et en accélérer la guérison (action sur des comportements ou des processus physiologiques).

En médecine et en psychiatrie, on s’en sert aussi pour certaines actions, qui paraissent risquées ou difficiles au patient. Le sujet se représente tous les éléments de l’activité : le lieu, l’attitude souhaitée, les détails précis de chaque élément de l’action les étapes telles qu’elles doivent se dérouler, avec entre autres, le sujet lui-même en train de surmonter les difficultés. Cet exercice répété plusieurs fois aiderait le patient à traverser l’épreuve plus facilement au moment de l’action (ex : opérations chirurgicales, névroses).

Plusieurs études scientifiques ont mis en avant que la visualisation permet de :

  • Réduire et prévenir le stress et l’anxiété chez des personnes bien portantes
  • Aider à soulager les manifestations de la plupart des problèmes de santé liés au stress (Hypertension, insomnie, arthrite et infarctus du myocarde).
  • Diminuer les effets secondaires indésirables de la chimiothérapie (nausées, dépression, colère, sentiment d’impuissance)
  • Réduire la douleur dans des cas de maux de dos chroniques, de migraine et de douleurs consécutives à des chirurgies.
  • Réduire l’anxiété préopératoire ainsi que la douleur et les complications postopératoires avec un moins grand recours aux analgésiques.

De manière plus générale, la visualisation créative a aussi été utilisée par des scientifiques comme Einstein, Newton entre autres.  En effet, si les scientifiques procèdent de manière méthodique en s’attachant à l’expérimentation et à l’observation, la visualisation (ou vision) a permis d’aborder certains grands problèmes scientifiques dans une démarche spéculative en aboutissant à des révolutions  (la terre tourne autour du soleil, la mécanique quantique).

Il peut ainsi être interessant de visualiser la manière dont une technique ou un savoir peut impacter le monde autour de nous. De cette manière, une connaissance théorique prendra plus de sens grâce à sa mise en pratique concrête pour des étudiants. 

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *